Prix des Lecteurs 2021

 

Caroline HINAULT a remporté le Prix des Lecteurs de cette 17ème édition pour son roman "Solak" aux éditions du Rouergue.

Sur la presqu’île de Solak, au nord du cercle polaire arctique, trois hommes cohabitent tant bien que mal. Grizzly est un scientifique idéaliste qui effectue des observations climatologiques ; Roq et Piotr sont deux militaires au passé trouble, en charge de la surveillance du territoire et de son drapeau. Une tension s’installe lorsqu’arrive la recrue, un jeune soldat énigmatique, hélitreuillé juste avant l’hiver arctique et sa grande nuit. Sa présence muette, menaçante, exacerbe la violence latente qui existait au sein du groupe. Quand la nuit polaire tombe pour plusieurs mois, il devient évident qu’un drame va se produire. Qui est véritablement la recrue ? De quel côté frappera la tragédie ?
Dans ce premier roman écrit « à l’os », tout entier dans un sentiment de révolte qui en a façonné la langue, Caroline Hinault installe aux confins des territoires de l’imaginaire un huis clos glaçant, dont la tension exprimée à travers le flux de pensée du narrateur innerve les pages jusqu’à son explosion finale.

 

 Les auteurs primés sont à ce jour :

  • 2020: Paul Colize pour Toute la violence des hommes (Hervé Chopin)
  • 2019: Patrice Gain pour Terres fauves (Le mot et le reste)
  • 2018 : Sonja Delzongle pour Boréal (Sueurs froides, Denoël)
  • 2017 : Hannelore Cayre pour La Daronne (Métailié)
  • 2016 : Colin Niel pour Obia (Rouergue noir)
  • 2015 : Franck Bouysse pour Grossir le ciel (Manufacture de livres)
  • 2014 : Stefan Mani pour Présages (Gallimard - Série Noire)
  • 2013 : Sandrine Collette pour Des noeuds d’acier (Denoël)
  • 2012 : Marin Ledun pour Les visages écrasés (Le Seuil)
  • 2011 : Michel Bussi pour Nymphéas noirs (Presses de la cité)
  • 2010 : RJ Ellory pour Vendetta (Sonatine)
  • 2009 : Marcus Malte pour Garden of love (Zulma)
  • 2008 : Alessandro Perissinotto pour À mon juge (Série Noire)
  • 2007 : Gilda Piersanti pour Bleu catacombe (Le passage)
  • 2006 : Maurice Attia pour Alger la noire (Babel)
___________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Galerie photos

Espace presse

Télécharger le
Dossier de presse

Télécharger les
photos du festival

L'affiche

L'affiche 2021

Partenaires